vendredi 11 mars 2016

Le théorème des Katherine de John Green





✏️Auteur : Rebecca Donovan
📝Éditeur : Pocket Jeunesse
📌Genre : YA, Amitié, Maltraitance
📆Parution : 15 Mars 2015
🔍Nombre de pages : 544
💰Prix : 18.90€
"Dix-neuf fois Colin est tombé amoureux. Dix-neuf fois la fille s'appelait Katherine. Pas Katie, ni Kat, ni Kittie, ni Cathy, et surtout pas Catherine, mais Katherine. Et dix-neuf fois, il s'est fait larguer."

Mon tout premier John Green, oui je n'ai pas commencé par "Nos étoiles contraires" ou bien par "La face cachée de Margo" tout simplement parce qu'ils font fureur en ce moment grâce à leur adaptation au cinéma et que je voulais découvrir une œuvre encore "inconnue" de John Green et je vous avoue que pour ce premier livre je n'ai absolument pas été déçus !

Colin est un garçon surdoué ou un génie. Il ne sait pas vraiment lui-même. Après l'obtention de son bac il se fait larguer par Katherine aka K19 car oui Katherine est la 19ème Katherine à avoir largué Colin (ça fait beaucoup de Katherine). Alors il entreprend un Road Trip avec son meilleur ami Hassan. Après une halte à Gutshot, ils rencontrent Lindsey Lee Wells, une fille que tout le monde croit connaître mais en fait non. Et puis Colin obtient son moment Eurêka, il va inventer un théorème pour prédire au bout de combien de temps il se fera larguer par sa prochaine petite copine.

J'ai lu ce livre en une semaine, en trois jours j'aurais pu le boucler, mais premièrement je l'ai lu à l’hôpital et parfois lire ça passait pas trop et deuxièmement parce que c'était le seul livre que j'avais et je voulais vraiment le faire durer jusqu'à ma sortie ! Quand je me sentais bien je dévorais les pages, la lecture était tellement .. comment dire... je ne sais pas mais je dévorais des pages chaque jour...
J'ai adoré les notes de bas de pages, c'était comme si le personnage principal nous parlait directement, comme s'il se confiait à nous, lecteurs, c'était très intelligent de la part de John Green d'avoir raconté une partie de son histoire en notes de bas de page. Et puis ne passons pas à côté de cet humour décalé un peu ironique par moments un style propre à l'auteur et je pense que nous sommes tous d'accord pour dire que c'est ce qui nous attire le plus dans ses romans.
Enfin je recommande ce livre à tous ceux qui veulent passer un agréable moment à Gutshot en compagnie de Colin, Hassan et Lindsey. Et je ne le recommande pas trop, à ceux qui ne portent pas les mathématiques dans leur coeur !

Note : ❤️❤️❤️❤️/5

Citations :
"On peut aimer quelqu'un de toutes ses forces, se dit-il. Mais le manque sera toujours plus fort que l'amour."
"- Où est-ce que tu as trouvé un fusil ?
- Où ? Gros malin, trouver un fusil à Gutshot, Tennessee, c'est plus facile que de choper une chlamydia dans un bordel." 

Un p'tit mot doux avant de partir ?:

Envoie ton mot doux